Week-end Sport Santé à Amiens le 28 novembre 2015

Les associations de patients de la filière Cardiogen, dont la Ligue contre la Cardiomyopathie,  ont organisé un week-end «Sport et Santé» à Amiens du 27 au 29 novembre dernier. Cette rencontre, qui s’est déroulée cette année avec le concours de la filière Cardiogen, a réuni environ quarante personnes atteintes d’une pathologie cardiaque ainsi que leur famille.

amiens_006

Ce rassemblement a permis de favoriser la pratique sportive dans des conditions où la sécurité des patients est assurée car il y a encore entre 1500 et 2000 morts subites par an, pendant ou après une pratique sportive.

Ce week-end a débuté dès le vendredi après-midi par une conférence sur les bienfaits et les risques du sport lorsqu’on a une maladie cardiaque, destinée aux futurs professeurs d’éducation physiques adaptés et professeurs d’EPS. Elle était animée par un cardiologue du sport et des cardiologues / rythmologues.

Dès le samedi, les participants patients atteints d’un trouble du rythme (syndrome du QT long, du QT court, syndrome de Brugada, tachycardie ventriculaire catécholergique …) ou d’une cardiomyopathie (hypertrophique, dilatée, ventriculaire droite arythmogène, restrictive, non compaction du ventricule gauche,…) ont pu pratiquer des activités sportives sans appréhension grâce à l’accompagnement d’étudiants en licences staps APAS (activités physiques adaptées) et de leurs professeurs.

Des ateliers d’écoute et de paroles en petits groupes (adolescents puis adultes) ont permis les partages d’expériences.

amiens_011

 

Plusieurs ateliers sportifs encadrés ont été proposés (tir à l’arc, yoga, zumba, renforcement musculaire, tennis de table…) sous l’œil vigilant des cardiologues du centre de compétences des maladies cardiaques du CHU d’Amiens.

Ce week-end, qui va se réitérer dans d’autres villes en 2016, proposent aux participants un accompagnement permettant de prendre conscience de la nécessité d’insérer, dans son cadre de vie, une activité « sport santé » de nature à lui permettre d’améliorer sa condition physique et d’avoir une meilleure connaissance de sa pathologie.